Archives pour la catégorie Commémorations

les Fêtes de Gonzague

Belle ambiance chaleureuse ce week-end encore à Charleville où, pour la 3ème année consécutive, la date anniversaire de la naissance de la cité a réuni de nombreux badauds. Fêter la ville, ses habitants et ses associations tout en s’ouvrant au Monde et à sa diversité, voilà l’enjeu ambitieux de cette fête aux multiples facettes.

Voici mon pêle-mêle du jour…

C’est aussi simple les petits bonheurs…

« Ca fait rire les oiseaux… »

« … ça fait chanter les abeilles

ça chasse les nuages

et fait briller le soleil ».

Il flottait comme un air d’outre-mer hier le long de la Meuse où, pour commémorer la fin de l’esclavage, une fresque a été inaugurée. De jolies tenues colorées, des rythmes gais, un discours drôle et enthousiasmant, on se serait presque crus à mille lieues des Ardennes… s’il n’y avait eu quelques gouttes et des températures glaciales!

 

 

 

 

 

« Ca fait rire les oiseaux… Oh, Oh, Oh… »

Quelle culture, me direz-vous?!? Veuillez m’excuser si ce sont les seules références musicales créoles que je connaisse!

Les seules? Ah, non, c’est vrai… J’avais appris, en C.M.2, une chanson sur l’Ile de la Réunion avec ma Maîtresse… Quelques clics, et…

Hop! Je la trouve sur le net!

Quelques notes et…

Super! Les paroles me reviennent aussitôt!

Tenez,écoutez! Et si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à fredonner…

Formidable, non?!?En ces temps parfois compliqués, on devrait l’écouter chaque matin pour se donner la pêche!

Attendez, je me la repasse… 

Alors, 28 ans après, je n’ai qu’un mot…

Merci maîtresse! (bien que je doute qu’elle ne lise un jour ces lignes)

 

 

Ma commération…

Parce que l’horreur ne s’oublie pas et, même si mes mots seront bien pâles pour parler d’une souffrance que je n’ai pas connue, je ne pouvais me passer d’un hommage à ces disparus ardennais, qu’ils soient juifs, militaires ou résistants.

Ma commération... dans Commémorations p1070321-225x300

Je pense…

aux 110 Juifs ardennais qui furent déportés,

aux centaines de familles juives que l’occupant fit venir de Paris pour travailler dans nos fermes réquisitionnées et que l’effroyable rafle du 04 janvier 1944 mena dans les camps d’extermination…

 aux 41 enfants qui y accompagnèrent leurs parents…

aux 507 déportés ardennais du fait de leur appartenance ethnique, religieuse ou politique.

aux 506 résistants ardennais morts, inscrits au Mémorial de Berthaucourt, à l’endroit même où furent fusillés nombre d’entre eux.

à tous les oubliés de ce triste recensement…

à ceux qui sont revenus, ceux qui sont restés, ceux pour qui la souffrance ne s’est jamais arrêtée…

aux militaires et à tous les civils morts pour avoir su dire « NON! »…

Je pense à ceux qui ont su dire: « Ardenne, Tiens ferme! »

 

 

 

 

Ces données ont été trouvés sur divers sites historiques, j’espère être au plus près des données réelles.

 

 




Panafrican Digital Humanities |
1fenetresur3langues |
J'avoue. |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Onenparlaithier
| Feminis
| Stephanemadaule